Philae

Les temples de Philae

Avec la construction du premier barrage d'Assouan les monuments de l'île de Philae  se trouvaient en partie dans l'eau 9 mois  de l'année. La construction du grand barrage allait conduire à la submersion complète des temples de l'île.  Sous l'impulsion de Christiane Desroches-Noblecourt, il fut décidé de sauver les temples en les déplaçant sur une île plus au nord, l'île d'Aguilka. Après avoir installé un batardeau pour garder le temple au sec, fin 1974 les monuments purent être nettoyés et  les techniques appliquées au sauvetage des temples nubiens furent utilisées.  Les temples furent remontés sur leur nouvelle île à laquelle la  forme de l'île originale fût donnée.
Les premiers vestiges de monuments sur l'île de Philae datent  d'Amasis de la XXVIème dynastie. Nectanebo Ier et Nectanebo II y érigèrent le premier temple d'Isis. Nectanebo Ier construisit également un kiosque au sud-ouest de l'île, ainsi que la porte du premier pylône. Ptolémée II Philadelphe construisit le nouveau temple d'Isis, complété ensuite par ses successeurs et les empereurs romains.
Dans l'île de Philae, Isis règne en maîtresse: c'est le plus grand temple qui lui est consacré. L'ajout des différents monuments au cours du temps font de la 'nouvelle' Philae un ensemble à part dans l'ancienne Égypte.
Ce site se propose de décrire les différents temples. Le lecteur pourra y accéder en utilisant les liens de la carte. La liste ci-dessous indique les temples décrits au fur et à mesure de leurs ajouts dans le site.
*Le kiosque de Nectanébo

*Le temple d'Arensnouphis.

*La colonnade de l'ouest.

*Le temple d'Isis

*La porte d'Hadrien

*Le temple d'Imhotep

*La porte romaine de Dioclétien

*Le temple d'Hathor

*Le kiosque de Trajan

Par Gérard Ducher(Néfermaât) — Travail personnel, CC BY-SA 2.5, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=503180

Bibliographie et remerciements

[Retour vers l'index général]

Copyright (c) robert rothenflug